Défense des droits de l'enfant et de l'adolescent

La défense des droits de l’enfant et de l’adolescent consiste à influer sur les décisions, comme la politique ou l’attribution des ressources au sein des organismes et institutions politiques, économiques et sociaux, qui affectent directement la vie des personnes. 

 

La défense des droits de l’enfant et de l’adolescent implique des efforts et des actions concertés qui s’appuient sur ce qui est. Ces actions visent à faire apparaître les problèmes qui ont été ignorés et enfouis, à influencer l’attitude du public, à faire appliquer les lois et les mesures politiques afin que ce qui devrait être devienne une réalité dans une société juste et humaine. Les droits de la personne – politiques, économiques et sociaux –  sont partie intégrante de ces objectifs. Les organismes de défense des droits de l’enfant et de l’adolescent tirent leur force de leurs membres, des électeurs et les membres des groupes concernés, auxquels ils rendent des comptes.

 

Les objectifs de la défense des droits de l’enfant et de l’adolescent sont concrets : permettre aux défenseurs de la justice sociale d’avoir accès aux processus de décision des institutions concernées et de faire entendre leur voix au moment de la prise de décision ; changer les rapports de force entre ces organismes et les personnes affectées par ces décisions, donc changer les institutions elles-mêmes ; améliorer visiblement la vie des personnes.

 

(Extrait de Reflections on Advocacy – vol. 1 – de David Cohen, co-directeur, Advocacy Institute, de l’Advocacy Learning Initiative (Oxfam America) et de l’Advocacy Institute) 

Participation

L’Académie canadienne de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent sera heureuse de recevoir vos suggestions.

 

Membres de l’Académie

Le Comité de défense des droits de l’enfant et de l’adolescent se réunit officiellement une fois par an, un avant-midi, lors de la réunion annuelle du Comité du programme scientifique et technique. Ses membres rédigent des projets de documents communiquent par conférences téléphoniques et par courriel. Le Comité de défense des droits de l’enfant et de l’adolescent étant un comité de travail, ses membres doivent effectuer et analyser les tâches qui lui incombent.

 

Le Comité de défense des droits de l’enfant et de l’adolescent dépend des membres de l’Académie pour ce qui à trait à ses travaux et suggestions.

 

L’expérience et la détermination sont souvent nécessaires pour proposer le meilleur point de vue et le meilleur document sur une suggestion. La personne la mieux placée est souvent celle qui fait la proposition initiale car c’est elle qui connaît bien le contexte, les problèmes et les orientations possibles en matière de défense des droits de l’enfant et de l’adolescent. C’est pour cela que le comité accueille toujours favorablement  les suggestions des membres qui souhaitent améliorer la proposition.

 

Si vous êtes membre de l’Académie canadienne de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (ACPEA) et que vous souhaitez vous impliquer dans le Comité de défense des droits de l’enfant et de l’adolescent ou nous faire part de vos commentaires ou suggestions, Contact Us (Contactez nous) et écrivez ADVOCACY (Défense des droits de l’enfant et de l’adolescent) sur la ligne réservée à l’objet.

 

Membres du public

 L’Académie attache une grande importance à la défense des droits de l’enfant et de l’adolescent du Canada, aux services qui leur sont destinés et à la vaste gamme de professionnels qui fournissent ces services. C’est pour cela que nous serons heureux de recevoir les suggestions qui, à votre avis, auraient avantage à être appuyées par l’Académie.

Si vous souhaitez nous faire part de vos commentaires ou suggestions, Contact Us (Contactez-nous) et écrivez ADVOCACY (Défense des droits de l’enfant et de l’adolescent) sur la ligne réservée à l’objet.

 

Les membres de l’Académie sont peu nombreux, et le Comité de défense des droits de l’enfant et de l’adolescent est constitué d’un petit nombre de professionnels très occupés. Parallèlement, étant le seul groupe de médecins spécialistes de la santé mentale de l’enfant et de l’adolescent, nous souhaitons le plus possible mettre nos aptitudes et notre détermination au service de cette cause. C’est pour cela que nous serons heureux de recevoir les suggestions qui, à votre avis, auraient avantage à être appuyées par l’Académie.

 

Veuillez prendre note que nous ne donnons pas de consultation et ne répondons pas aux personnes ou organismes qui nous présentent une situation ou un cas précis. Nous nous réservons le droit de ne pas donner suite à une suggestion, aussi importante soit-elle, même si notre refus est dû à notre seul manque de ressources.  

Travaux en cours

Documents émanant du gouvernement fédéral, des gouvernements des Provinces et des Territoires

Santé Canada a publié, conjointement avec les gouvernements des Provinces et des Territoires, des documents sur l’importance de la santé et du bien-être de nos enfants et de nos adolescents, et sur le bien-fondé d’un suivi à l’âge adulte. L’Académie suit la réponse des gouvernements à ces documents.

 

Au cours des dernières années, Santé Canada a publié, conjointement avec les gouvernements des Provinces et des Territoires, quatre documents répondant plus précisément aux questions particulièrement importantes aux yeux des membres de l’Académie canadienne de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (ACPEA), association nationale qui regroupe les psychiatres. Ce sont :

 

Investing in Early Child Development: The Health Sector Contribution

Santé Canada. September 1999. (voir le lien ci-dessous)

 

The Opportunity of Adolescence: The Health Sector Contribution

 Santé Canada. Octobre 2000


http://www.phac-aspc.gc.ca/dca-dea/publications/pdf/acph_ecd_e.pdf

 

A National Children's Agenda: Measuring Child Well-Being and Monitoring Progress

Santé Canada. 1999.
 

http://socialunion.gc.ca/nca/may7-measure_e.html - Consulté le 17 sept. 2005

et 

 

http://www.phac-aspc.gc.ca/dca-dea/publications/pdf/acph_ecd_e.pdf - Consulté le 17 sept. 2005

 

Celebrating Success: A Self-Regulating Service Delivery System for Children and Youth. A Discussion Paper

 

Santé Canada. Décembre 2000.
http://www.phac-aspc.gc.ca/dca-dea/publications/pdf/celebrating_e.pdf - Consulté le 17 sept. 2005

 

Chaque document traite de l’importance de la santé et du bien-être de nos enfants et de nos adolescents, et du bien-fondé d’un suivi à l’âge adulte. L’ACPEA partage l’avis des gouvernements qui estiment que les dépenses des programmes doivent être justifiées par des résultats. Nous estimons qu’un suivi approprié encouragera la reddition de comptes.

© 2017 Académie canadienne de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent
Page d’accueil | Plan du site | Admin Login
Administrator Login
^ Back to Top